Inhumation

Conformément à l’article L. 2223-3 du code général des collectivités territoriales, la sépulture dans le cimetière communal est due :
– aux personnes décédées sur la commune, quel que soit leur domicile ;
– aux personnes domiciliées sur le territoire de la commune, alors même qu’elle seraient décédées dans une autre commune ;
– aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui ont droit à une sépulture de famille.
– aux français établis hors de France n’ayant pas de sépulture de famille dans la commune mais qui sont inscrits sur la liste électorale.

Aucune concession ou case de columbarium ne sera accordée à l’avance mais uniquement pour une inhumation.

Vous pouvez confier à l’opérateur funéraire de votre choix tout ou partie des démarches et de l’organisation des obsèques. Avant d’arrêter votre décision, il est conseiller de faire établir plusieurs devis, avec le descriptif précis des fournitures et prestations.

Les familles désirant obtenir une concession funéraire dans le cimetière peuvent s’adresser au service des affaires générales ou mandater une entreprise publique ou privée de pompes funèbres qui effectuera pour leur compte les formalités nécessaires.