Morts pour la France

Morts pour la France

Jules Charles EMERY
Né le 8 octobre 1881 à Fresnes
1er régiment d’infanterie coloniale
Jules meurt le 22 août 1914 lors de la bataille de Rossignol (Belgique), à l’âge de 32 ans. Ce jour est considéré comme étant le plus meurtrier de l’histoire de France. Sur l’ensemble des effectifs engagés pour cette bataille, l’armée française en perdra 74%.
La sœur de Jules restera plus de six ans sans nouvelles de son frère.  En 1920, le maire écrit aux services militaires pour obtenir des informations car ses derniers signes de vie remontent au 9 août 1914 lorsque Jules avait posté une lettre depuis Bar-le-Duc.

Armand Alexandre COCHETEAU
Né le 30 décembre 1893 à Fresnes
69e régiment d’infanterie
Armand est tué le 26 août 1914 à Frescadi. Il avait 21 ans.

• Jean Marie BOSCHET
Né le 10 août 1882 à La Motte
71e régiment d’infanterie
Jean décède à 32 ans le 29 août 1914 à Lemé.

• Maurice Auguste TRITSCH
Né le 20 mars 1893 à Poissy
Sergent au 117e régiment d’infanterie
D’abord signalé comme disparu, Maurice est finalement déclaré mort le 31 août 1914 à Montigny à l’âge de 21 ans.

• Emile DEJEUNE
Né le 26 mai 1891 à Vendeuvres
Sergent fourrier chargé du ravitaillement au 146e régiment d’infanterie
Emile meurt lors du bombardement du village d’Haraucourt à 23 ans, le 8 septembre 1914.

• Joanne Louis Joseph CHAUX
Né le 30 avril 1884 à Antony
Caporal au 303e régiment d’infanterie
Joanne est blessé à la poitrine pendant le combat du bois de Souhesmes, alors que son régiment se replie toute la journée du 8 septembre 1914. Il décède des suites de ses blessures. Il avait 30 ans.

• Auguste Louis PAUMIER
Né le 4 mai 1881 à Torcé
124e régiment d’infanterie
Auguste meurt à 33 ans, le 24 septembre 1914 à Moulin-sous-Touvent dans l’actuel département de l’Oise.

• Louis Julien Joseph PÉRIER
Né le 25 octobre 1886 à La Sauvagère
304e régiment d’infanterie / 6e bataillon / 24e compagnie
Louis meurt des suites de ses blessures le 1er octobre 1914 à Dijon, quelques jours avant son 28e anniversaire. Marié à Georgette Haudebourg (photo), il devint père le 5 août 1914, quatrième jour de la mobilisation générale.

• Alexandre Louis Joannin VALATS
Né le 11 février 1880 à Gaillac
122e régiment d’infanterie
Alexandre est tué au combat de Noviant-aux-Prés, le 3 octobre 1914, l’année de ses 34 ans.

• Louis Henri Raymond MINART
Né le 20 septembre 1885 à Fresnes
Clairon au 354e régiment d’infanterie
Louis meurt le 6 octobre 1914 à 29 ans à Beuvraignes.

• Paul Jules Emile BLONDEAU
Né le 22 février 1879 à Condé-sur-Vègres
27e régiment d’infanterie territoriale
Paul décède le 7 octobre 1914 à Saint-Nicolas, pendant la défense d’Arras. Sa famille restera deux mois et demi sans nouvelles. Il avait 35 ans.

• Yvan Jean Marius VIALLA
Né le 14 août 1893 à Lodève
205e régiment d’infanterie
Yvan meurt le 28 octobre 1914 à Mametz dans sa 22e année.

• Henri Alexandre BOUGIER
Né le 14 mai 1887 à Bourg-la-Reine
96e régiment d’infanterie
Henri meurt le 21 mars 1915 à 27 ans à Saint-Jean-sur-Tourbe.

• Julien Adrien Martial BONY
Né le 6 décembre 1892 à Paris
31e régiment d’infanterie
Julien perd la vie le 23 mars 1915 à Vauquois, lieu emblématique de la guerre des mines. Il avait 23 ans.

• Noël Eugène GARDOU
Né le 19 mai 1894 à Fons.
159e régiment d’infanterie
Noël décède le 25 septembre 1915 à Souchet, âgé de 21 ans.

• André Auguste Marius CARPENTIER
Né le 13 juin 1880 à Lillebonne
32e régiment d’infanterie territoriale
André succombe le 8 novembre 1915 à l’hôpital de Flers d’une « maladie en service ».
Il était âgé de 35 ans.

• Charles Edouard CAMBRUNE
Né le 4 juin 1895 à Fresnes
152e régiment d’infanterie
Charles meurt le 22 décembre 1915 au Hartmannswillerkopf (Vieil-Armand) au cours d’une offensive visant à reprendre des positions perdues. Il avait tout juste 20 ans.

• Emile Jules Adrien GONORD
Né le 17 février 1890 à Fresnes
104e régiment d’infanterie
A 25 ans, Emile contracte une tuberculose en captivité. Rapatrié suite à un échange de prisonniers malades, il décède le 20 janvier 1916 à l’hôpital VR61 d’Issy-les-Moulineaux.

• Alexandre Joseph LEBOURLIER
Né le 1er août 1879 à Fresnes
Adjudant au 20e régiment d’artillerie
Alexandre meurt au premier jour de la terrible bataille de Verdun, le 21 février 1916. Il était âgé de 36 ans.

• Marcel Isidore René ROSÉE
Né le 28 avril 1892 à Ville-sous-la-Ferté
46e régiment d’artillerie
Marcel meurt à 23 ans, le 27 mars 1916, dans la Meuse. Il agissait en qualité de maître pointeur, c’est-à-dire chargé de calculer l’angle du tir. Son lieu exact de décès est inconnu.

• Fernand Marius ROUSSEL
Né le 8 septembre 1895 à Albi
Caporal au 24e régiment d’infanterie
Fernand meurt à 20 ans au cours de la bataille de Verdun le 11 avril 1916, à Vaux-devant-Damloup. Ce village sera totalement détruit par les tirs d’artillerie. Fernand recevra la médaille militaire à titre posthume.

• Amédée Alphonse BAROUX
Né le 19 juillet 1873 à Aizecourt
45e régiment d’infanterie territoriale
Amédée décède, le 12 avril 1916, à l’hôpital du Val-de-Grâce des suites d’un abcès au cerveau et d’une broncho-pneumonie.

• Paul Hyacinthe MALASPINA
Né le 11 août 1885 à Louviers.
Sous-lieutenant au 1er bataillon de marche d’infanterie légère d’Afrique
Paul  meurt le 18 mai 1916 à Esnes. A 30 ans, il était titulaire de la médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme.

• Albert GAUCHARD
Né le 30 mars 1884 à Fresnes.
Artilleur au 84e régiment d’artillerie lourde
Albert meurt le 1er juin 1916 à Verdun, âgé de 32 ans.

• Alfred LECQUET
Né le 12 décembre 1879 à Verrières-le-Buisson
239e régiment d’infanterie / 21e compagnie
Alfred décède à 36 ans au cours de la bataille de Verdun, le 18 juin 1916.

• Alfred PRADOUX
Né le 29 octobre 1878 à Paris
Appartenant au 268e régiment d’infanterie
Alfred est tué à l’ennemi le 8 août 1916 à Saint-Hilaire. Il avait 37 ans.

• Alphonse Jules BOUDINOT
Né le 7 septembre 1877 à Limours
331e régiment d’infanterie
Alphonse est tué à 39 ans, le 19 octobre 1916 à Saint-Pierre-Waast.

• Marcel Léon Jules PAUTONNIER
Né le 19 mars 1897 à Tanderneau
82e régiment d’infanterie
Marcel meurt le 12 avril 1917 à La-Ville-au-Bois. Un mois auparavant, il fêtait ses 20 ans.

• Marcel Lucien BROSSE
Né le 10 mars 1897 à Paris.
155e régiment d’infanterie
Marcel décède le 25 avril 1917 dans l’ambulance 3/54 de Vaux-Varennes des suites de ses blessures. Il était âgé de 20 ans.

• Eugène Jean ESNAULT
Né le 11 juin 1890 à Paris
146e régiment d’infanterie
Affecté à la corvée n° 81, Eugène meurt en captivité le 4 août 1917 à Scharnhorst (Allemagne).

• Léon Gustave JACQUEMIN
Né le 20 janvier 1895 à Giromagny
Caporal au 411e régiment d’infanterie
Léon décède le 19 août 1917 à la côte du Poivre, près de Verdun, lors de l’effondrement d’un abri provoqué par la chute d’un obus de gros calibre. Il avait 22 ans.

• Georges Auguste CADIER
Né le 4 avril 1896 à Fresnes
Sapeur au 21e régiment du Génie
Georges est tué à l’ennemi le 9 septembre 1917 dans le secteur de Douaumont, à l’âge de 20 ans.

• Emile PAQUEREAU
Né le 2 mai 1898 à Paris
Sergent au 24e bataillon de chasseurs à pied
Emile, meurt à 19 ans, le 23 octobre 1917, lors du combat des Bovettes, dans le secteur du Chemin des Dames.

• Marius Paulin DUMAIS
Né le 22 mars 1889 à Ouzouer-sur-Trézée.
Caporal au 21e régiment du Génie
Marius est tué à l’ennemi le 8 août 1918 à Moreuil. Il était dans sa trentième année.

• Louis Paul HAUDEBOURG
Né le 16 septembre 1886 à Fresnes
Soldat au 121e régiment d’infanterie
Louis meurt de la grippe espagnole, le 24 août 1918, à l’Hôpital Mixte de Montluçon

• Pierre André THIABAUD
Né le 18 mars 1887 à Paris.
Canonnier au 103e régiment d’artillerie lourde
Pierre, réformé, meurt des suites d’une maladie contractée en service, le 23 septembre 1918, chez lui, à Fresnes. Il avait 31 ans.

• Emile Auguste BOULIGNÉ
Né le 12 mai 1893 à Fresnes
Caporal du 340e régiment d’infanterie,
Emile décède le 14 octobre 1918 à Seraucourt-le-Grand, lors de la bataille pour Saint-Quentin. Il avait 25 ans.

• Jean Louis DUFETRE
Né le 2 mai 1888 à Rueil.
Il meurt le 12 février 1919 à l’hôpital d’Epinal des suites d’une maladie contractée en service.

Sources

Exposition réalisée par le service des relations publiques et de la communication en 2014. Responsable du projet : Etienne BOIN. En partenariat avec les associations : UFAC de FRESNES (ACPG-CATM-TOE-VEUVES et FNACA). Documents et photographies sélectionnés aux Archives municipales, Archives du Val-de-Marne, Ecomusée du Val-de-Bièvre, Ministère de la Défense (site Mémoire des Hommes), à la Parisienne de Photographie SAEML, à la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC), parmi les archives de l’AAS Fresnes communiquées par Bernard GATEAU, celles de la famille de Madame BOSSARD et les photographies de Lucien DOCQUIR. Sources pour les données chiffrées et historiques : Géo Histoire n°12 et 13, 14-18 Magazine n°59, Le Monde Hors-série « 14-18, les leçons d’une guerre », Musée de l’Air et de l’Espace au Bourget.